Deux attentats font 15 morts à Bagdad

le
0

(actualisé avec autre bombe) BAGDAD, 9 février (Reuters) - Au moins 15 personnes ont péri dans deux attentats à la bombe lundi à Bagdad et dans sa périphérie, a-t-on appris de sources policière et médicale irakiennes. Treize civils au moins ont péri et une trentaine d'autres personnes ont été blessées dans un attentat suicide commis lundi matin à un poste de contrôle des forces de sécurité irakiennes à Kadhimiya, un quartier chiite de l'ouest de Bagdad. Ce quartier abrite l'un des sanctuaires les plus sacrés du chiisme et est régulièrement la cible d'attentats. Deux personnes ont été tuées un peu plus tard dans l'explosion d'une bombe sur une grande artère des faubourgs nord de la ville, a-t-on déclaré de mêmes sources. Ces attentats n'ont pas été revendiqués. Le groupe djihadiste Etat islamique (EI), qui s'est emparé de vastes zones du nord et de l'ouest de l'Irak l'année dernière, frappe régulièrement les quartiers chiites de Bagdad. La capitale irakienne connaît une série d'attentats meurtriers depuis deux semaines. Samedi, 37 personnes ont ainsi péri dans une série d'attentats. Malgré ce regain de violences, le gouvernement a levé samedi soir le couvre-feu nocturne qui était en vigueur de longue date dans la capitale. (Saïf Hameed; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant