Deux attentats et une tuerie de masse : la semaine qui a ébranlé l'Allemagne

le , mis à jour à 18:53
0

En l'espace d'une semaine, l'Allemagne a subi deux attaques terroristes. Frappée pour la première fois par Daech, elle a également été endeuillée par une tuerie de masse perpétrée par un déséquilibré sans lien aucun avec l'organisation terroriste. Le ministre allemand de l'Intérieur a rejeté ce lundi tout «soupçon généralisé» à l'encontre des réfugiés après les deux attentats perpétrés par des demandeurs d'asile. Retour sur les trois tragédies qui ont ébranlé le pays.

 

  

 

18 juillet : l'Allemagne visée pour la première fois par Daech

 

Une attaque terroriste revendiquée par Daech fait cinq blessés dont quatre graves dans un train régional de Bavière, aux environs de Würzburg. «Une scène de boucherie.» C'est ce que déclare un riverain après être entré dans le wagon où un jeune demandeur d'asile, déclaré comme afghan, a attaqué des passagers. Armé d'un couteau et d'une hâche, criant «Allah Akbar» (Dieu est grand), le jeune homme âgé de 17 ans a blessé cinq personnes avant d'être abattu par la police. Les autorités enquêtent sur le premier attentat revendiqué par l'organisation Etat islamique sur le territoire allemand. Cet attaque est de nature à rallumer le débat en Allemagne sur la politique d'ouverture généreuse de la chancelière Angela Merkel à l'égard des réfugiés. Même si les statistiques du ministère de l'Intérieur ne montrent aucune corrélation entre l'afflux de demandeurs d'asile et la hausse de criminalité ou du risque terroriste, la droite populiste allemande en particulier surfe sur les craintes à ce sujet dans l'opinion. Plus d'un million de réfugiés sont arrivés en Allemagne l'an dernier, dont une partie importante de Syriens. Les Afghans aussi constituent une part importante de ces nouveaux arrivants.

 

 

 

EN SAVOIR PLUS. L'auteur «aiguillonné» par l'EI

 

22 juillet : un forcené tue ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant