Deux attentats de l'Etat islamique déjoués au Liban - armée

le
0
    BEYROUTH, 30 juin (Reuters) - L'armée libanaise annonce 
jeudi avoir déjoué deux projets d'attentat de l'Etat islamique, 
trois jours après une série d'attaques suicide qui a fait cinq 
morts dans le village chrétien de Qaa, près de la frontière 
syrienne.  
    Cinq personnes impliquées, dont l'organisateur présumé, ont 
été arrêtées, a déclaré l'armée dans un communiqué cité par 
l'Agence nationale de l'information (NNA). Un projet visait un 
site touristique, l'autre une zone densément peuplée.  
    Les individus interpellés "ont avoué avoir commis des actes 
terroristes précédemment contre l'armée". "L'enquête se 
poursuit", indique le communiqué.  
    Le gouvernement libanais a mis en garde contre un regain de 
la menace terroriste dans le pays après les attentats de Qaa. 
    Environ 120 Syriens hébergés dans des camps de réfugiés ont 
été arrêtés depuis lundi, selon une source proche des services 
de sécurité.  
    Des extrémistes sunnites ont plusieurs fois frappé au Liban 
depuis le début du conflit en Syrie.  
    Un attentat à la bombe revendiqué par l'Etat islamique a 
fait plus de 40 morts en novembre dernier dans un quartier du 
sud de Beyrouth à majorité chiite. 
 
 (John Davison; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant