Deux attentats dans la capitale afghane, sept militaires blessés

le
0

KABOUL, 25 novembre (Reuters) - Kaboul a été secouée mardi par deux attentats dont l'un a fait sept blessés au sein de l'armée afghane, ont annoncé les autorités. La capitale afghane est le théâtre d'un nombre croissant d'attentats revendiqués par le mouvement taliban et d'autres groupes djihadistes au moment où les troupes étrangères se retirent après 13 ans de guerre. Mardi matin, une bombe actionnée à distance a explosé dans la banlieue de la ville, au passage d'un véhicule transportant du personnel de l'armée afghane, a indiqué un porte-parole du ministère de la défense. Sept des passagers de l'autobus ont été blessés. L'insurrection talibane a revendiqué la responsabilité de cet attentat dans un communiqué de presse. Par la suite, une explosion a secoué le secteur Wazir Akbar Khan de la ville, quartier des ambassades, des représentations de la presse étrangère et des ONG. Il n'y a pas eu de blessé, a indiqué la police. "Quelqu'un a lancé une grenade. Il a été interpellé", a déclaré un porte-parole du ministère de l'Intérieur. Le suspect est en cours d'interrogatoire. Son mobile reste à déterminer. Lundi, deux militaires américains ont été tués lors d'un attentat à la bombe à Kaboul. (Mirwais Harooni et Hamid Shalizi; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant