Deux attentats contre des mosquées au Nigeria, 20 morts

le
0

(Bilan actualisé, précisions) MAIDUGURI, Nigeria, 23 octobre (Reuters) - Deux attentats à la bombe visant des mosquées ont fait au moins vingt morts et une dizaine de blessés vendredi dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris de source médicale. Ces attentats qui n'ont pas été revendiqués portent la marque des islamistes de Boko Haram. Un attentat suicide commis à l'aube contre une mosquée de Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno, a fait au moins dix morts. Une deuxième bombe a explosé pendant les prières du vendredi dans une mosquée de Yola, capitale de l'Etat d'Adamawa, faisant dix morts également, a rapporté la Croix-Rouge. C'est dans l'Etat de Borno que le groupe Boko Haram a vu le jour. Les attaques djihadistes qui ensanglantent le nord du Nigeria depuis six ans ont fait un millier de morts depuis l'arrivée au pouvoir du président Muhammadu Buhari en mai dernier et se sont étendues ces derniers mois aux pays voisins. (Lanre Ola, Emma Ande et Issac Linus; Jean-Stéphane Brosse et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant