Deux arrestations au Mali liées à l'attaque contre Grand-Bassam

le
0
    BAMAKO, 28 mars (Reuters) - Les autorités maliennes ont 
arrêté deux hommes soupçonnés d'être impliqués dans l'attaque 
revendiquée par Al Qaïda contre la station balnéaire de 
Grand-Bassam, qui a fait 19 morts le 13 mars dernier en Côte 
d'Ivoire, ont confirmé dimanche des responsables militaires. 
    "L'information concernant les arrestations de deux suspects 
dans le nord du Mali est vraie", a dit le lieutenant-colonel 
Modibo Nama Traoré, responsable des services de renseignement 
maliens, expliquant que les deux hommes avaient été arrêtés par 
des gendarmes et les services de sécurité. 
    Les autorités ivoiriennes ont annoncé la semaine dernière 
avoir arrêté 15 personnes en lien avec l'attaque revendiquée par 
Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), ajoutant que son 
coordinateur présumé, un certain Kounta Dallah, était toujours 
recherché.   
    Un deuxième responsable malien a précisé que les deux 
suspects avaient été interceptés séparément, samedi et dimanche, 
dans deux villes de la région de Tombouctou, Goundam et Gossi, 
dans le nord du pays. 
    "L'un d'entre eux est le chauffeur de Kounta", a dit le 
responsable, requérant l'anonymat. 
 
 (Adama Diarra et Tiemoko Diallo; Julie Carriat pour le service 
français, édité par Henri-Pierre André) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant