Deux apprentis djihadistes interpellés à Marignane

le
0
Les deux suspects avaient planté un drapeau salafiste sur le toit de leur pavillon, une provocation qui avait alerté le maire de la commune.

La police antiterroriste se doit de lever le moindre doute. Surtout depuis l'affaire Merah, qui a révélé certaines carences dans le suivi des islamistes radicaux en France. Jeudi, la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), assistée du Raid, a interpellé deux garçons de 18 et 20 ans, dans un lotissement en périphérie de Marignane (Bouches-du-Rhône). Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a déclaré que ces jeunes gens étaient «soupçonnés de préparer des actes de terrorisme, d'être en possession d'armes et de fabriquer des explosifs».

Point de bombes néanmoins découvertes lors des perquisitions conduites à leur domicile. Les deux suspects avaient en revanche planté un drapeau salafiste sur le toit de leur pavillon. Une provocation qui avait incité le maire de la commune, Éric Le Dissès, à se plaindre ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant