Deux agents SNCF simulent leur agression pour obtenir des congés

le
2
Deux femmes, aidées de deux complices, voulaient obtenir ainsi un arrêt de travail afin de partir en vacances.

Leurs vacances risquent de leur coûter plus cher que prévu. Deux employées de la SNCF, âgées de 25 et 37 ans, ont simulé leur agression à Soisy-Sous-Montmorency, dans le Val d'Oise. Leur but? Obtenir un arrêt de travail et en profiter pour prendre des vacances, rapporte Le Parisien . L'une voulait se consacrer à la danse, l'autre rejoindre sa famille en Guadeloupe.

Vers 8h30 vendredi dernier, des policiers ont été appelés à la gare du Champ de courses de Soisy-Enghien pour une agression. Mais les faux agresseurs, deux adolescents âgés de 15 et 16 ans, sont identifiés grâce aux caméras de vidéosurveillance et rapidement interpellés. En garde à vue, les deux mineurs avouent que l'agression a été prévue quelques jours à l'avance à la demande des deux prétendues victimes. Les deux adolescents montrent des textos échangés avec les instigatri...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nebraska le mercredi 8 jan 2014 à 08:49

    MDR - Après ils nous diront qu'ils bossent comme des fous.......

  • M2683479 le mardi 7 jan 2014 à 13:06

    manquent elles de temps libre ou de vacances dans cette noble entreprise . PITOYABLE !!