Deux administrateurs de Veolia dits proches de Proglio écartés

le
1
VEOLIA VA NOMMER TROIS NOUVEAUX ADMINISTRATEURS
VEOLIA VA NOMMER TROIS NOUVEAUX ADMINISTRATEURS

PARIS (Reuters) - Veolia Environnement a annoncé jeudi qu'il proposerait lors de l'assemblée générale de ses actionnaires du 16 mai de nommer trois nouveaux administrateurs et que les mandats de deux membres du conseil réputés proches des positions d'Henri Proglio, l'ancien PDG, ne seraient pas renouvelés.

Cette décision intervient alors que plusieurs administrateurs de Veolia, dont Henri Proglio, actuellement à la tête d'EDF, ont, selon des sources proches du dossier, envisagé de demander la démission du PDG Antoine Frérot lors d'un conseil qui s'est tenu fin février.

Le groupe spécialisé dans la gestion de l'eau et des déchets a exprimé dans un communiqué "ses plus vifs remerciements pour leur engagement et la qualité de leur travail comme administrateurs" à Esther Koplowitz et à Jean-François Dehecq, dont les mandats expirent lors de la prochaine assemblée générale.

Or, selon le quotidien Les Echos, ces deux administrateurs se sont abstenus le 29 février, comme Henri Proglio, lors du vote par lequel le conseil a réaffirmé "sa confiance" à Antoine Frérot et la "pertinence" de son plan stratégique.

Veolia va en outre proposer à ses actionnaires la désignation comme administrateurs de Maryse Aulagnon, présidente fondatrice de la société foncière Affine, Nathalie Rachou, gérante de la société de gestion de portefeuille Topiary Finance, et Jacques Aschenbroich, directeur général de Valeo.

Le groupe propose également la ratification comme administrateur de la Caisse des Dépôts (CDC), principal actionnaire du groupe avec 9,2% du capital, qui sera représentée par Olivier Mareuse, ainsi que l'attribution d'un poste d'administrateur à Groupama (5,7% du capital), qui sera représenté par Georges Ralli, déjà présent au conseil.

Le renouvellement du mandat d'administrateur de Serge Michel, qui est selon Les Echos favorable à Antoine Frérot, est lui aussi proposé.

Le conseil de Veolia, sous réserve de l'approbation des actionnaires, sera de nouveau composé de 17 membres et d'un censeur, contre 15 membres aujourd'hui.

Benjamin Mallet, édité par Pascale Denis

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • speedy36 le jeudi 15 mar 2012 à 18:08

    donc la fuite borloo vient bien de M. Frérot, si celui-ci essaie d'écarter deux membres ami de son ancien mentor, Proglio, et donc, il était bien prévu de le débarquer pour y mettre Borloo, ceux qui y voyaient une attaque PS en sont pour leurs frais