Deutsche Telekom, United Internet en lice pour reprendre HEG

le
0
    LONDRES/FRANCFORT, 5 octobre (Reuters) - Deutsche Telekom 
 DTEGn.DE  et United Internet  UTDI.DE  préparent des offres 
concurrentes pour le fournisseur allemand de services 
d'hébergement internet Host Europe Group (HEG), a-t-on appris 
auprès de sources proches du processus de vente. 
    HEG, l'un des plus importants hébergeurs européens, a été 
mis en vente par son propriétaire, la firme de 
capital-investissement Cinven  CINV.UL  avant l'été mais le 
processus a été mis en veilleuse en raison de l'accès de 
volatilité sur les marchés après le référendum britannique du 23 
juin sur l'Union européenne. 
    La date limite pour le dépôt d'offres contraignantes est 
maintenant fixée au 10 octobre et Cinven espère conclure la 
transaction d'ici Noël, selon les sources. HEG est actuellement 
valorisé à environ 1,5 milliard d'euros. 
    Deutsche Telekom s'est associé au fonds américain de 
capital-investissement Hellman & Friedman tandis qu'United 
Internet prépare une offre avec le concours du fonds américain 
Warburg Pincus  WP.UL , ont précisé les sources. 
    L'hébergeur américain GoDaddy  GDDY.N , contrôlé par les 
firmes de private equity KKR  KKR.N  et Silver Lake, envisage 
aussi de soumettre une offre afin de se renforcer sur le marché 
européen, a dit l'une des sources.  
    Certains fonds spécialisés dans le rachat d'entreprises 
comme Providence, Permira et EQT pourraient aussi décider de 
participer aux enchères, ont-elles ajouté.  
    Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès des différentes 
parties. 
    Les offres attendues devraient valoriser HEG à 10 ou 11 fois 
son résultat d'exploitation de 140 millions d'euros, soit une 
valorisation de 1,5 milliard d'euros dette comprise, ont indiqué 
les sources.  
    Deutsche Telekom ne souhaite qu'une participation 
minoritaire dans HEG, qu'il fusionnerait avec son propre service 
d'hébergement, Strato, laissant la majorité à Hellman & 
Friedman. United Internet, à l'inverse, est intéressé par une 
participation de contrôle dans HEG, son partenaire Warburg 
Pincus se satisfaisant d'une part minoritaire. 
    HEG a changé plusieurs fois de propriétaire depuis sa 
création il y a près de 20 ans en Allemagne. La société gère des 
sites internet et des logiciels dématérialisés ("cloud") et 
fournit des noms de domaine pour des sites commerciaux. 
 
 (Pamela Barbaglia et Arno Schütze, Véronique Tison pour le 
service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant