Deutsche Telekom s'est appuyé sur l'euro et les USA

le , mis à jour à 09:14
0

(Actualisé avec détails, déclarations du président du directoire) par Harro Ten Wolde FRANCFORT, 13 mai (Reuters) - Deutsche Telekom DTEGn.DE a fait état mercredi d'une hausse plus marquée que prévu de son excédent brut d'exploitation (EBE) du premier trimestre, l'opérateur télécoms allemand ayant tiré parti de la faiblesse de l'euro et de la bonne tenue de ses activités américaines. Selon le courtier Lang & Schwarz, le titre du numéro un européen du secteur en termes de ventes est indiqué en hausse de 0,9%. Sur les trois premiers mois de l'année, l'EBE est ressorti à 4,574 milliards d'euros, soit une augmentation de 11%, alors que les analystes financiers interrogés par Reuters avaient anticipé 4,438 milliards. Le chiffre d'affaires s'est établi à 16,842 milliards d'euros (+13,1%) contre un consensus de 16,534 milliards. Deutsche Telekom a confirmé tabler pour 2015 sur un EBE, hors éléments exceptionnels, de quelque 18,3 milliards d'euros à taux de change constants et sur une génération de trésorerie d'environ 4,3 milliards. "Cela faisait un certain temps que nous n'avions pas constaté des indications positives en termes de chiffre d'affaires et de bénéfices dans notre secteur", précise Tim Hoettges, président du directoire de Deutsche Telekom, cité dans un communiqué. "Notre stratégie claire basée sur des investissements forts commence à porter ses fruits." Hors l'effet de change favorable d'un euro faible, la hausse de l'EBE est de 5,6% sur la période. Les résultats du trimestre ont été dopés par une somme de 175 millions d'euros reçue de la part de Liberty Global LBTYA.O dans le cadre d'un règlement à l'amiable du dossier "anti-trust" lié à l'acquisition de KabelBW par la filiale allemande du géant américain du câble. Son concurrent Orange ORAN.PA a lui essuyé un recul de son chiffre d'affaires et de sa rentabilité au premier trimestre, l'amélioration de ses performances commerciales en Europe et la poursuite des réductions des coûts n'ayant pas permis de compenser l'impact persistant de la baisse des prix. ID:nL8N0XP0K4 En Allemagne, où le marché de la téléphonie est passé de quatre à trois acteurs l'an dernier, les revenus tirés du mobile par Deutsche Telekom ont augmenté de 2,8%, grâce notamment au déploiement du réseau 4G et de l'engouement pour l'iPhone 6. Deutsche Telekom a augmenté de plus de 20% ses investissements au cours du trimestre, pour les porter à 2,5 milliards d'euros, afin de moderniser ses réseaux en Europe et aux Etats-Unis. Fin avril, T-Mobile US TMUS.N , le quatrième opérateur mobile aux Etats-Unis détenu à 66% par Deutsche Telekom, avait annoncé des résultats trimestriels légèrement supérieurs aux attentes, les investissements consentis par augmenter le nombre de ses abonnés s'étant traduit par un gain de 1,8 million de nouveaux clients. Depuis le début de l'année, le titre Deutsche Telekom a gagné quelque 25%, faisant mieux que l'indice regroupant les valeurs télécoms européennes .SXKP , qui a progressé de 17% sur la période. (Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant