Deutsche Börse songe à céder sa plate-forme ISE

le
1
DEUTSCHE BÖRSE POURAIT CÉDER SA PLATE-FORME ISE
DEUTSCHE BÖRSE POURAIT CÉDER SA PLATE-FORME ISE

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Börse envisage de céder International Securities Exchange (ISE), sa plate-forme américaine sur les contrats d'options, apprend-on jeudi d'une source proche de la société.

Aucune banque n'a été mandatée pour aider l'opérateur de la Bourse de Francfort à vendre sa plate-forme de transactions, précise la source qui ajoute que les niveaux de valorisation sont trop faibles pour que l'opération se fasse dans un avenir proche.

L'affaire ne représenterait que 1,0 à 1,5 milliard de dollars, ajoute-t-elle, soit moins de la moitié du prix auquel l'opérateur allemand l'a acheté il y a environ sept ans, confirmant une information de l'agence Bloomberg News.

Deutsche Börse avait acquis ISE en 2007 pour 2,8 milliards de dollars (2,05 milliards d'euros).

Ce projet de cession d'ISE fait suite à une série de récentes déceptions pour ISE, dont un refus d'autorisation de proposer des options sur certains indices américains importants.

Une porte-parole de l'opérateur de marchés allemand a refusé de commenter ces informations.

(Edward Taylor et Andreas Kroener, Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marshaka le vendredi 6 juin 2014 à 08:41

    Les établissements européens se rendent comptent qu'ils ne peuvent pas travailler aux USA, et que dire du projet transatlantique