Deutsche Bank impute à l'euro ses mauvais résultats trimestriels

le
0
LE BÉNÉFICE IMPOSABLE DE DEUTSCHE BANK INFÉRIEUR AU CONSENSUS
LE BÉNÉFICE IMPOSABLE DE DEUTSCHE BANK INFÉRIEUR AU CONSENSUS

par Edward Taylor et Arno Schuetze

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Bank a ajouté mardi son nom à la liste des grandes banques d'investissement dont les résultats se sont dégradés au deuxième trimestre, en expliquant avoir souffert de la dépréciation de l'euro et du recul de ses revenus de trading.

Sans attendre la date prévue initialement, le 31 juillet, la première banque allemande a publié des résultats trimestriels provisoires faisant ressorti un bénéfice avant impôt d'environ 1,0 milliard d'euros au deuxième trimestre, contre 1,8 milliard sur la même période l'an dernier.

Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un résultat imposable de 1,4 milliard d'euros selon ThomsonReuters Starmine.

Deutsche Bank explique que la faiblesse de l'euro a eu pour effet de gonfler ses coûts en dollar et en livre sterling.

Son bénéfice net trimestriel devrait ainsi tomber à environ 700 millions d'euros, contre 1,2 milliard au deuxième trimestre 2011 et 1,0 milliard attendu par le marché.

"Les résultats sont plus faibles qu'anticipé, principalement à cause des coûts et du coût du risque", a commenté Philipp Haessler, analyste spécialisé d'Equinet.

Les coûts sont supérieurs de 300 millions aux attentes, note de son côté Guido Hoymann, analyste de Metzler, ajoutant que les résultats ne semblent pas inclure une provision pour couvrir les coûts éventuels liés au scandale du Libor.

Une enquête interne à Deutsche Bank a révélé que deux anciens traders du groupe pourraient avoir été impliqués dans la manipulation du taux interbancaire mais elle a mis hors de cause l'équipe dirigeante, ont déclaré trois sources à Reuters.

Deutsche Bank a précisé que son ratio de fonds propres "core Tier 1" était de 10,2% fin juin, en précisant qu'il visait toujours un ratio de 7,2% en fin d'année sur la base de critères plus stricts.

Elle ajoute que la baisse prévue de son résultat net annuel devrait être atténuée par de nouvelles mesures de réduction des risques. En début d'année, le groupe avait dit tabler sur un bénéfice net d'environ trois milliards cette année.

L'action Deutsche Bank a terminé en baisse de 0,21% à la Bourse de Francfort, à 23,47 euros, alors que l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes a perdu 1,36%.

Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant