Deutsche Bank évalue sa restructuration à 3,7 mds

le
0

* La banque vise des économies de 3,5 mds * Redimensionnement de la banque d'investissement * Sortie de sept à 10 pays mais investissement en Chine, Inde * Objectifs d'un ratio de levier de 5% contre 3,4% actuellement * Le titre perd plus près de 2,7% dans les premiers échanges (Actualisé avec précisions, cours de Bourse à l'ouverture) FRANCFORT, 27 avril (Reuters) - Deutsche Bank DBKGn.DE va réduire de 200 milliards d'euros ses actifs dans la banque d'investissement et quitter certains de ses marchés géographiques dans le cadre de son plan de restructuration dont la banque allemande chiffre le coût à 3,7 milliards d'euros. Une fois mis en oeuvre, ce plan qui comprend également la cession de la filiale Deutsche Postbank DPBGn.DE et des investissements dans le numérique, doit permettre au groupe de réaliser des économies de 3,5 milliards d'euros. Dans la banque d'investissement, moteur de la rentabilité de Deutsche Bank, la banque va sabrer ses opérations dans les matières premières, les dérivés sur événements de crédit, les prises en pension et les dérivés à long terme traités hors chambre de compensation afin de libérer des capitaux propres et d'améliorer son ratio de levier. S'agissant de Postbank, dont elle détient désormais 97% au lieu de 94% précédemment, Postbank va effectuer une offre de rachat des minoritaires d'ici août en vue d'un retour en Bourse de la banque postale d'ici la fin 2016. Avec la réorganisation et la cession de Postbank, Deutsche Bank vise un ratio de levier de 5%, au lieu de 3,4% actuellement, et promet un ratio de distribution du dividende de 50%. Le groupe bancaire va parallèlement supprimer d'ici 2017 quelque 200 agences sur les 730 que compte son réseau en nom propre en Allemagne, tout en investissant un milliard d'euros dans son offre digitale. A l'international, la banque va quitter sept à 10 pays dans lesquels elle opère mais en renforçant ses investissements en Chine et en Inde. Deutsche Bank compte parallèlement accroître son bilan dans la gestion d'actifs et la gestion de fortune jusqu'à 10% par an jusqu'en 2020. A Francfort, le titre Deutsche Bank a ouvert en hausse de 0,5% lundi sans parvenir à maintenir ses gains initiaux, cédant près de 2,7% après les premiers échanges. Voir aussi : Dépêche sur les résultats ID:nL8N0XN0HM Dépêche sur le plan stratégique ID:nL5N0XL4WO (Thomas Atkins et Jonathan Gould, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Joanny)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant