Deutsche Bank enflamme le secteur bancaire

le
0
Le siège de la Deutsche Bank, à Francfort. (© CC-Barnyz)
Le siège de la Deutsche Bank, à Francfort. (© CC-Barnyz)

Tension ce vendredi matin sur les Bourses européennes. Les principales places reculent de 1,3% à 2,4% dans la foulée de Wall Street hier soir. Après la chute des valeurs bancaires américaines jeudi soir, avec des replis de 1,6% pour Bank of America Merrill Lynch jusqu’à -2,8% pour Goldman Sachs, c’est au tour des banques européennes d’alimenter la baisse.

Deutsche Bank cristallise les inquiétudes. Son titre en recul de 9% à l’ouverture, lâchait 6,5% en milieu de matinée, enfonçant un nouveau plus bas historique. Du côté des banques françaises, BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale perdent autour de 4%.

Les doutes sur Deutsche Bank aliment la défiance

L’accumulation de doutes sur la première banque allemande – l’une des premières banques de financement et d’investissement dans le monde – alimente la défiance. Le point de départ ? La menace d’une amende pouvant aller jusqu’à 14 milliards de dollars est agitée par les autorités judiciaires américaines pour le rôle de la banque dans la crise des subprimes en 2007-2008.

Or le groupe bancaire allemand n’aurait en l’état pas les moyens de faire face à une telle sanction qui mettrait à mal sa solvabilité. Elle serait ramenée le cas échéant vers 5 à 6% de ratio CET1. Deutsche Bank n’aurait alors d’autre choix que de réaliser une augmentation de capital, estimée à plus de 6 milliards

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant