Deutsche AM positif sur le secteur immobilier français et européen

le
0

(AOF) - Deutsche AM a publié sa revue stratégique de mi-année présentant les tendances du secteur immobilier en Europe et indiqué que le premier semestre avait été favorable à ce segment. D'abord, cette période a été marquée par une accélération de la croissance économique, qui soutient traditionnellement le secteur de l'immobilier.

"Si le résultat du referendum britannique sur le maintien du Royaume-Uni dans l'UE va probablement avoir des conséquences économiques à court-terme, la combinaison de plusieurs facteurs, entre réduction de l'offre et politique monétaire plus accommodante, parmi d'autres, devrait compenser la demande modeste de logements", précise la société de gestion.

En termes de rendement ajusté au risqué, Deutsche AM considère encore l'Espagne, les Pays-Bas et le top 7 des villes allemandes comme étant les marchés immobiliers offrant potentiellement les rendements les plus attrayants. Stratégiquement, l'immobilier "cœur" présente des opportunités intéressantes et des rendements relativement élevés en comparaison de ceux des marchés obligataires souverains, qui poursuivent leur repli.

"Dans l'ensemble, nous favorisons les investissements qui se concentrent sur les tendances de long terme, comme la démographie, l'urbanisation, la technologie, et leur impact sur la demande des résidents en faveur de nouvelles places immobilières ou de nouveaux segments du marché", résument les experts immobiliers de Deutsche AM.

L'appréciation du marché français par les responsables de la stratégie du groupe est encore plus positive. L'Hexagone est désormais en première place de leurs marchés cibles après la révision à la hausse des prévisions de rendement dans le pays.

"Alors que certains pans du marché de l'immobilier de bureau parisien semblent aujourd'hui "chers" ̶  en particulier le quartier d'affaires de l'ouest de Paris  ̶ d'autres segments à l'image de La Défense continuent d'afficher des prix attractifs. Avec l'amélioration des fondamentaux et un écart de rendement favorable, les actifs de qualité dans la plupart des régions devraient également présenter un intérêt", conclut Deutsche AM.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant