Dettes : un seul pays a fait défaut en 2010

le
0
Les pays développés sont devenus les mauvais élèves en matière d'endettement, tandis que les émergents présentent des finances de plus en plus saines, selon l'agence de notation Fitch.

Malgré une reprise mondiale inégale, un seul pays a fait défaut en 2010. La Jamaïque a en effet imposé une perte à ses investisseurs en janvier 2010, rapporte l'agence de notation Fitch dans un rapport publié ce lundi. Aucune faillite d'État n'a été enregistrée en 2009, ajoute-t-elle.

Pourtant, au niveau mondial, le cru 2010 a été synonyme d'assainissement des finances publiques plutôt que de dégradation. Et ce en dépit de la crise des dettes européennes, estime l'agence de notation. Elle a en effet accordé plus d'avis positifs (14), qui précèdent une remontée de la note, que d'avis négatifs (8), qui annoncent un probable abaissement de la note. Conséquence du plus grand nombre d'avis positifs donnés, Fitch a revu à la hausse la note de douze pays, contre deux remontées seulement effectuées en 2009. L'agence a également dégradé moins de notes souveraines en 2010 (8) qu'en 2009 (14).

 

Les émergents plus sages

 

La crise a toutefois changé la donne a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant