Dettes : la France pour un délai à la Grèce

le
0
La ministre de l'Économie Christine Lagarde a déclaré étudier une extension du plan d'aide à la Grèce. De nombreuses voix se sont élevées en ce sens ces derniers mois.

Récession profonde, dette stratosphérique, plan de rigueur : la zone euro et le Fonds monétaire international (FMI) pourraient faire un geste afin de desserrer le collet qui manque d'étouffer la Grèce. La ministre de l'Économie Christine Lagarde a déclaré mardi matin qu'ils étudiaient une prolongation des remboursements des prêts de 110 milliards d'euros accordés à Athènes au printemps dernier.

«Ce que nous envisageons est une extension de la maturité du plan pour la Grèce, de façon à ce qu'il soit sur le même calendrier que le plan irlandais. Aussi, sommes-nous, d'une certaine manière, en train d'en amender les termes», a-t-elle détaillé lors d'une conférence à Paris. En clair, Athènes pourrait avoir, comme Dublin, jusqu'en 2021 et non jusqu'en 2015 pour rembourser ses emprunts. «C'est une bonne nouvelle qui éloigne le spectre du défaut de paiement», réagit Jean-François Robin, stratège chez Natixis. «Le calendrier actuel ne donne pas suffisamment de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant