Dettes européennes : les bons et les mauvais élèves

le
0
INFOGRAPHIE - Alors que l'économie européenne est en convalescence, les pays de la zone euro peinent à réduire leur endettement. Si elle ne figure pas parmi les pires, la France se trouve dans une situation délicate.

Les effets de la crise mondiale se feront sentir durablement sur les finances publiques européennes. En 2010, année de convalescence pour l'économie européenne, les pays de la zone euro affichent des résultats plus que médiocres à l'aune des critères fixés par les traités européens (voir infographie), d'après les chiffres publiés mardi par Eurostat. Et ce, aussi bien au niveau de la dette publique que du déficit. Seuls trois pays sur dix-sept respectent les critères européens en matière de déficit: l'Estonie, le Luxembourg et la Finlande. La situation est à peine meilleure concernant la dette. Cinq États restent dans les clous, et trois flirtent avec la moyenne autorisée, soit une dette représentant 60% du produit intérieur brut (PIB).

Ce constat masque cependant une légère amélioration de la situation d'ensemble en matière de déficit. «Le ratio du déficit public par rapport au PIB a baissé dans la zone euro, revenant de 6,3% en 2009 à 6,0% en 2010

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant