Dette : le triple A de la France et de l'Allemagne en danger

le
0
Standard & Poor's a placé sous surveillance négative les notes des quinze pays de la zone euro qui n'ont pas encore été dégradées, dont celles de ss deux poids lourds. La note française pourrait baisser de deux crans.

Standard & Poor's fait monter la pression sur la zone euro. L'agence de notation annonce ce lundi qu'elle place sous surveillance avec implication négative la note des quinze membres de la zone euro qui n'ont pas encore été dégradées. Parmi eux, la France et l'Allemagne. Une mise sous surveillance avec implication négative signifie que S&P est en train de revoir les notes attribuées aux pays concernés et qu'elle pourrait décider de les baisser dans les trois mois à venir. L'Hexagone pourrait être dégradé de deux crans tandis que l'Allemagne verrait sa note abaissée d'un cran.

L'agence américaince explique que la coordination politique au sein des institutions européennes s'est détériorée plus fortement que prévu. Ce manque de coordination pourrait contre-balancer les réductions de déficits en Allemagne accomplie ces dernières années. Parmi les causes de l'accroissement des tensions systémiques figurent aussi le durcissement des conditions de crédit, les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant