Dette : la zone euro apportera 150 milliards d'euros au FMI

le
0
Les 17 pays membres invitent le G20 et leurs partenaires européens à participer au fonds de soutien.

Pas de répit sur la monnaie unique. Les dix-sept pays de la zone euro se sont retrouvés lundi face à un scénario éprouvé: honorer leurs engagements à l'heure dite et pour le montant promis, c'est-à-dire s'accorder sur les 150 milliards d'euros destinés au FMI qui serviraient, en retour, à financer les pays les plus vulnérables.

L'engagement formel a été pris au sommet du 9 décembre, avec obligation de «confirmer dans les dix jours». Lundi soir, à l'issue de plus de trois heures d'une conférence téléphonique, les ministres des Finances de l'Eurogroupe sont tombés d'accord. Les dix-sept pays de la zone euro ont confirmé vouloir «fournir 150 milliards d'euros supplémentaires» au FMI «sous forme de prêts bilatéraux», a déclaré Jean-Claude Juncker, président de l'Eurogroupe. Plusieurs pays non membres de la zone euro ont accepté de participer au mécanisme de soutien. La Pologne envisage d'apporter 6 milliards et la Suède s'est dite prête à apporter au

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant