Dette grecque : Athènes doute d'un accord, Merkel y croit encore

le , mis à jour le
18
Dette grecque : Athènes doute d'un accord, Merkel y croit encore
Dette grecque : Athènes doute d'un accord, Merkel y croit encore

La Banque de Grèce a mis en garde le gouvernement du pays sur les risques encourus en cas d'échec, probable selon le ministre des Finances Yanis Varoufakis, des négociations de jeudi avec les créanciers. «Défaut de paiement de la Grèce puis, au bout du compte, sortie du pays de la zone euro et, très probablement, de l'Union européenne», avertit la Banque de Grèce dans son rapport annuel.

Interrogé ce mercredi à Paris quant à l'éventualité d'un accord sur la dette à l'issue de l'Eurogroupe, la réunion avec ses homologues des Etats de la zone euro, jeudi à Luxembourg, Yanis Varoufakis a répondu : «Je ne le crois pas», «maintenant ce sont les dirigeants politiques qui doivent parvenir à un accord».

Sans le feu vert de ses créanciers, la Grèce pourrait être dans l'incapacité de rembourser les quelque 1,5 milliard d'euros qu'elle doit au FMI d'ici à la fin juin.

La chancelière allemande Angela Merkel s'est dite «persuadée» jeudi matin qu'un accord entre la Grèce et ses créanciers était «encore possible». «Je reste persuadée que quand on veut, on peut», a déclaré Mme Merkel dans une allocution devant les députés allemands du Bundestag, et «si les responsables grecs ont cette volonté, un accord reste possible«. Mais pour cela la Grèce doit «s'atteler de manière décidée» aux réformes structurelles promises à ses partenaires, a-t-elle dit.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras sera ce jeudi en Russie pour un forum économique à Saint-Pétersbourg pendant que son ministre des Finances négociera avec les autres grands argentiers européens de l'Eurogroupe. Mais il a fait un geste. Il a appelé le chef de la Commission européenne Jean-Claude Juncker pour la première fois depuis l'échec des dernières négociations en date sur le financement de la Grèce la semaine passée. «Ils ont parlé quelques minutes et se sont mis d'accord pour parler plus tard, aucune date n'a été fixée», a déclaré ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • klein44 le jeudi 18 juin 2015 à 12:00

    j ignorai que alcatel, genfit, innate pharma ... dépendaient de l economie grecque!!

  • M940878 le jeudi 18 juin 2015 à 11:44

    exit la Grèce , de toutes façons on va continuer à payer les intérêts du prêt qu'on a du faire pour leur donner tous ces milliards à fonds perdus

  • M9563923 le jeudi 18 juin 2015 à 10:47

    on peut remercier goldman sax pour tout ce bazar

  • angel001 le jeudi 18 juin 2015 à 10:30

    Il y a 3 jours c'était l'inverse...

  • JOKEN le jeudi 18 juin 2015 à 10:14

    C'est la porte ouverte aux autres parents pauvres de cette UE ; quel exemple pour eux: empruntez et ne remboursez pas... les cons.tribuables français paieront, eux !

  • gb00b04 le jeudi 18 juin 2015 à 10:13

    Au top 50 cet été la chanson de Jean Schultheis "Va te faire voir..." sortie en 1987...

  • M3816385 le jeudi 18 juin 2015 à 10:07

    Tsipras qui part voir Poutine alors que la Russie a été de nouveau sanctionnée !!! C'est de la provocation.Les règles du jeu qui sont le fondement de cette Union, ne sont pas bonnes. Au Monopoly, elles fonctionnent très bien.

  • je1334 le jeudi 18 juin 2015 à 10:04

    j ai l 'impression que c est l europe qui flippe plus que les grecs

  • M6010334 le jeudi 18 juin 2015 à 10:03

    Les grecs ne montrent pas beaucoup de volonté....il faut dire que ne pas payer est si facile...

  • M3816385 le jeudi 18 juin 2015 à 10:03

    A mon humble avis, ... la BCE devrait rembourser les 1,2 Md au FMI à la place de la Grèce. Déjà. Il faut faire sortir le FMI des négociations. Ensuite, on déduit des cette somme de ce qu'on doit donner à la Grèce, ou on lui laisse. Elle peut payer sur 1 siècle, finalement. Maintenant, il faut que l'ensemble Euro soit solide et que cela ne se renouvelle pas. Qui sont les responsables de cette gabegie ?