Dette française : Moody's maintient sa note... et son scepticisme

le
16
Dette française : Moody's maintient sa note... et son scepticisme
Dette française : Moody's maintient sa note... et son scepticisme

L'agence de notation Moody's a annoncé vendredi le maintien de la note de la dette française à Aa1, soit le deuxième meilleur niveau de son échelle. Une annonce très attendue, saluée par le ministre de l'Economie Pierre Moscovici. Toutefois, l'agence a également exprimé son scepticisme quant au succès des réformes annoncées par François Hollande. 

Moody's est la première agence de notation à donner son avis après les annonces récentes du président de la République, dont un allègement de charges de 30 milliards d'euros pour les entreprises et des coupes de 50 milliards d'euros dans la dépense publique.

La note pourrait être abaissée à moyen terme

Moody's continue donc de juger «négative» la perspective de la note française, signifiant qu'elle n'exclut pas de l'abaisser à moyen terme. «Bien que le gouvernement ait introduit ou annoncé un certain nombre de mesures» économiques, «la réalisation et l'efficacité de ces initiatives se heurte à la persistance de rigidités» notamment sur le marché du travail, et à des «tensions politiques et sociales», estime l'agence dans son communiqué.

«Nous prenons acte» des annonces mais «il nous manque un grand nombre de détails» sur ces mesures, a indiqué à l'AFP le responsable de cette notation chez Moody's, Dietmar Hornung. «De plus, la marge de man?uvre budgétaire de la France est limitée ce qui, en plus des défis politiques mentionnés ci-dessus, présente un risque persistant de rater les objectifs» de discipline budgétaire, souligne l'agence.

Moscovici se réjouit

Depuis Davos (Suisse) où il participe au Forum mondial, le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a salué le maintien de la note «Aa1» par Moody's. «Je ne peux que me réjouir», a-t il déclaré, ajoutant que la «France continue de bénéficier d'une note très élevée» auprès des agences de notation.

La France est notée «AA» par Standard and Poor's, deux crans en dessous ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • boudh1 le samedi 25 jan 2014 à 11:35

    Moody's maintient et les autres ?

  • 300CH le samedi 25 jan 2014 à 11:25

    La dernière fois , il les critiquait et la il les félicite" mdr, hyp ocrite va

  • mmegemon le samedi 25 jan 2014 à 10:56

    il a fallu environ deux ans pour que les socialistes comprennent la réalité économque mondiale .Mais les réformes ne sont toujours pas là des paroles peut etre mais les actes et décisions ne sont pas au rendez vous.En ravanche on ne peut pas non plus accuser uniquement la gauche alors que sarkosy a augmenté la dette et donc notre marge de maneuvre de 650 millards.Quand a chirac lui aussi a laissé faire .Donc j'accuse nos politiques de ne pas oser prendre les décision vertueuses .

  • p-mart le samedi 25 jan 2014 à 10:54

    idem12 à juste "oublié" que la dette française est aussi détenue par des épargnants français

  • Georg47 le samedi 25 jan 2014 à 10:38

    idem12 me semble être le "ravi" du forum.Même lui devrait comprendre que les emprunts contractés par la France ont été accordés contre garanties et qu'il donc impossible de ne pas rembourser sauf à être déclassés sur le plan international et ne plus trouver de financements

  • ceriz le samedi 25 jan 2014 à 10:04

    les politiques ont interêt à se bouger le neurone!!!!!!!!LES POLITIQUES NE SAVENT PAS GERER !!!!!!!!comprenez bien ceci:il faut virer tous les politiques et instaurer un autre mode de gestion de la nation, par des gens de la société civile n'ayant pas pour objectif de se faire élire cumuler les avantages et doubler ou tripler leurs mandats!l les politiques ont montré leurs limites et surtout leur incapacité à driver une nation.c 'est au peuple de réagir!!!!!!!

  • je.valle le samedi 25 jan 2014 à 10:02

    Nos pauvres socialos sont pitoyables .

  • bgabaix le samedi 25 jan 2014 à 10:00

    http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Dette_publique_France_1978-2010.pngc'est plus sous la droite que sous la gauche que la dette a progresser , par exemple année balladur 93-95

  • bgabaix le samedi 25 jan 2014 à 09:58

    cf http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Dette_publique_France_1978-2010.pngc'est plus sous la droite que sous la gauche que la

  • t.nicox1 le samedi 25 jan 2014 à 09:44

    On se satisfait d'un déclassement à moyen terme...ce pauvre Moscovici est pitoyable!!!