Dette émergente : Aberdeen peut encore tripler ses encours

le
0
(NEWSManagers.com) - " Actuellement, nous gérons environ 7 milliards de dollars en dette émergente, dont un peu plus de 1,3 milliard dans trois fonds luxembourgeois offerts au public. J'estime que notre limite de capacité sur cette classe d'actifs est un peu supérieure à 20 milliards de dollars sur les obligations d'Etat en monnaies " dures" et en monnaie locale ainsi qu'en titres " corporate" en devises fortes" , a indiqué à Newsmanagers Kevin Daly, gérant de portefeuille, lors d'un entretien à Paris.
Les trois compartiments Emerging Markets Bond Fund (un produit " blend" et " best ideas" de 1,1 milliard de dollars fin octobre avec des titres en monnaies locales), Emerging Markets Local Currency Bond Fund (173,3 millions de dollars) et Emerging Markets Corporate Bond Fund (54,9 millions de dollars) ont drainé environ 150-200 millions de dollars de souscriptions nettes depuis le début de cette année. Ce qui s'explique par les arguments classiques en faveur des pays émergents : moins de risque politique, plus forte croissance, entreprises solvables (faiblement endettées et très rentables) et monnaies promises à une appréciation, notamment.
Les 13 personnes de l'équipe marchés émergents d'Aberdeen sous-pondère actuellement l'Europe centrale et orientale, le Moyen-Orient et l'Afrique, elles sous-pondèrent aussi " légèrement" l'Asie et surpondère l'Amérique latine.
La surpondération la plus importante est allouée en ce moment au Mexique, qui pèse 13 % du portefeuille contre 6 % dans les indices. Parmi les autres pays favorisés figurent le Venezuela, l'Afrique du Sud (exposition couverte du risque de change pour ce pays), la Côte d'Ivoire, le Kazakhstan, l'Argentine et le Brésil (ces trois derniers " modestement" surpondérés).
Aberdeen peut se permettre de sortir de ses indices de référence JPMorgan et commence à s'intéresser aux titres grecs sans y être investi pour l'instant.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant