Détenu en France, un proche de Kadhafi veut s'expliquer en Libye

le
0
Le Figaro a rencontré trois des filles du chef du protocole de Kadhafi, arrêté et incarcéré en France sur demande des autorités libyennes qui le soupçonnent de détournement de fonds.

Trois des filles d'un proche de Mouammar Kadhafi, incarcéré en France dans l'attente d'une extradition vers la Libye, veulent alerter l'opinion: Non, assurent-elles, leur père, Nouri al-Mismari, chef du protocole du Guide libyen depuis 30 ans, n'a jamais eu l'intention de faire défection, comme semble vouloir l'en accuser la justice libyenne. «Il veut d'ailleurs rentrer à Tripoli pour s'expliquer, pour retrouver sa place auprès du Guide, que nous considérons comme notre deuxième père» dit Amal, l'aînée des trois. Amal, Manal et Sit-Ilkol ont reçu Le Figaro dans un hôpital parisien, où elles veillent sur la plus jeune. Sit-Ilkol, alitée, souffre d'une infection qui s'est déclarée, disent-elles, après que la benjamine a passé trois heures dans le froid devant la prison où est incarcéré leur père. Les trois jeunes femmes paraissent épuisées et désemparées. Elles affirment ne pas avoir pu voir leur père depuis son incarcération, le 29 novembre. Ce jour-là, l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant