Détecteurs de fumée : 69% des Français jugent leur foyer pas concerné par le risque incendie

le
0
Inga Nielsen/shutterstock.com
Inga Nielsen/shutterstock.com

(AFP) - Près de sept Français sur dix estiment que leur lieu d'habitation n'est pas concerné par le risque d'incendie, révèle un sondage BVA diffusé mardi, à un mois de l'entrée en vigueur de l'obligation de doter son domicile d'un détecteur de fumée.

A partir du 8 mars 2015 chaque foyer devra être équipé d'au moins un détecteur, ce qu'une majorité de Français n'a pas encore fait.

A la question "pensez-vous que votre lieu d'habitation est concerné par le risque d'incendie?", 30% répondent "oui, plutôt" ou "oui, vraiment" et 69% répondent "Non, plutôt pas" ou "Non, pas du tout".

Les Français sont néanmoins convaincus de l'utilité de la législation sur les détecteurs de fumée: 88% des sondés estiment que l'obligation de se doter d'un détecteur "va permettre de réduire significativement le nombre de décès mortels dus aux incendies".

Et 87% savent que l'installation d'un détecteur sera obligatoire à partir du 8 mars 2015.

Dans le cadre de cette étude, 55% des Français déclarent s'être équipés mais le commanditaire de l'étude, Kidde, spécialiste de produits de sécurité incendie, juge ce chiffre "surprenant". En s'appuyant sur différentes estimations et chiffres de vente, Kidde pense que le taux d'équipement se situe plutôt entre 20 et 25% des foyers. Les pompiers estimaient fin 2014 que 20% des foyers étaient équipés.

Parmi les sondés qui ne sont pas équipés, 30% jugent que c'est au propriétaire de l'habitation de s'équiper, 29% pensent "que ce n'est pas obligatoire" de s'équiper et 15% que l'équipement n'est pas utile.

La loi prévoit que c'est le propriétaire du logement qui doit l'équiper d'un détecteur et s'assurer de son bon fonctionnement. Le propriétaire peut fournir le détecteur à son locataire ou lui rembourser son achat.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, la ministre du logement Silvia Pinel et la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) ont lancé fin janvier une campagne nationale pour appeler les Français à s'équiper.

"Un Français sur trois sera victime d'un incendie dans sa vie" et chaque année les incendies font 800 morts et 3.000 blessés, a rappelé Mme Pinel. 80% de ces décès sont dus à une intoxication par la fumée et la majorité ont lieu la nuit quand les victimes dorment.

L'enquête BVA a été réalisée par téléphone du 9 janvier au 10 janvier 2015 auprès de 822 personnes responsables ou co-responsables des questions d'équipement de la maison recrutés au sein d'un échantillon de 981 personnes, représentatif de la population nationale adulte.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant