Destruction en vue des derniers sites d'armes chimiques syriens

le
0

NATIONS UNIES, 6 novembre (Reuters) - La destruction des derniers sites de production d'armes chimiques en Syrie devrait commencer ce mois-ci, a annoncé mercredi l'ambassadeur d'Australie auprès des Nations unies. Selon Gary Quinlan, dont le pays assure la présidence du Conseil de sécurité ce mois-ci, sept hangars et cinq tunnels doivent être démolis. Il s'exprimait à l'issue d'une réunion à huis-clos avec Sigrid Kaag, conseillère spéciale des Nations unies sur le programme d'armes chimiques de la Syrie. La destruction, qui doit commencer dans le courant du mois, devrait être achevée vers l'été 2015, a ajouté l'ambassadeur qui rapportait les informations données par Sigrid Kaag. La conseillère a également informé le Conseil de sécurité d'un projet de destruction d'un autre site, de production de ricine, un agent biologique toxique, qui n'a été révélé par le gouvernement syrien qu'en septembre. La spécialiste a également évoqué la nécessité de continuer à vérifier les déclarations du gouvernement syrien à propos de son arsenal et de ses sites de production. Le gouvernement syrien a accepté l'an dernier de détruire la totalité de son arsenal chimique après une attaque au gaz sarin fin août 2013 qui avait fait des centaines de morts dans la plaine de la Ghouta, aux environs de Damas. Dans le cadre d'un accord conclu entre les Etats-Unis et la Russie, qui avait permis à l'époque d'éviter une intervention militaire de Washington, la destruction du stock de 1.300 tonnes de gaz toxiques est supervisée par l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) basée à La Haye. L'ambassadeur de Syrie auprès des Nations unies Bachar Djaafari a déclaré à la presse que la destruction des 12 sites de production pourrait même commencer cette semaine. "Il n'y a plus de programme d'armes chimiques en Syrie", a-t-il affirmé. (Louis Charbonneau et Michelle Nichols; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant