Destruction d'une plaque commémorative dédiée à Anne Frank à Lyon

le
2
    LYON, Rhône, 7 mars (Reuters) - Le maire du troisième 
arrondissement de Lyon, Thierry Philip, a porté plainte mardi 
pour "la destruction volontaire" d'une plaque commémorative 
dédiée à Anne Frank, une jeune juive dont le célèbre Journal a 
été écrit pendant l'occupation nazie. 
    L'élu socialiste, qui est également président de la Maison 
des enfants d'Izieu, dénonce "un acte à caractère antisémite" 
qu'il qualifie "d'inacceptable".  
    Cette plaque de pierre, qui accompagnait un marronnier 
planté en 2014 à partir d'une bouture du marronnier cité dans le 
Journal d'Anne Frank, a été retrouvée jetée au sol et cassée en 
neuf morceaux ce week-end.  
    Elle portait la mention : "Arbre issu d'une bouture du 
célèbre marronnier cité dans le Journal d"Anne Frank 
(1929-1945)". 
    "Il n'y a pas eu de revendication", précise Thierry Philip, 
"mais c'est à l'évidence un acte volontaire". 
    Le ou les auteurs de cet acte n'ont pas été identifiés à ce 
stade.  
 
 (Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 il y a 12 mois

    Ce sont les copains de Medhi Meklat! Des paroles aux actes!!!

  • janaliz il y a 12 mois

    Ce n'est pas grave, c'est Fillon le responsable...