Désireux de fidéliser ses membres, Facebook se lance dans le commerce en ligne

le
0
Désireux de fidéliser ses membres, Facebook se lance dans le commerce en ligne
Désireux de fidéliser ses membres, Facebook se lance dans le commerce en ligne

Facebook a annoncé lundi lancer une plateforme entièrement consacré à la vente et l'achat d'objets et produits entre ses membres, pour à la fois fidéliser ces derniers et concurrencer les sites de commerce en ligne comme Craigslist, eBay ou Amazon.Le réseau social va permettre à ses 1,71 milliard d'utilisateurs qui voudront vendre un objet d'en mettre une photo en ligne sur cette plateforme baptisée "Marketplace".Le service sera accessible dans un premier temps aux utilisateurs âgés de plus de 18 ans résidant aux Etats-Unis, en Australie, au Royaume-Uni et en Nouvelle-Zélande.Il sera disponible dans l'application mobile Facebook, aussi bien pour les propriétaires d'iPhone que ceux disposant de téléphones équipés du système d'exploitation Android (Google).Le nouveau service, qui risque de secouer le secteur du commerce en ligne et des petites annonces, sera disponible également sur les ordinateurs fixes et dans d'autres pays dans les prochains jours.Facebook indique qu'environ 450 millions d'utilisateurs se servent déjà de son réseau pour vendre ou acheter des objets tels que des voitures, des meubles ou encore des vêtements pour bébés, avec des petites annonces publiées dans ses "groupes" réunissant des personnes ayant des centres d'intérêt communs."Cette activité (d'achat-vente) a commencé dans des groupes Facebook et s'est considérablement développée. Plus de 450 millions de gens visitent ces groupes chaque mois. Ca va des familles du quartier jusqu'aux collectionneurs du monde entier", explique Mary Ku, responsable produit chez Facebook, dans un message sur le site internet du groupe."Ce sera un moyen pratique de découvrir, acheter ou vendre des produits avec les gens de votre communauté", estime-t-elle.Marketplace diffusera les photos des produits en fonction de la proximité des acheteurs potentiels, et les utilisateurs pourront ajuster leurs paramètres de localisation et de recherche ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant