Déserts médicaux : des praticiens retraités plutôt qu'étrangers 

le
0
L'Ordre des médecins recense 5.612 médecins «retraités actifs».

Le papy-boom bat son plein chez les médecins et le desserrement progressif du numerus clausus des étudiants en médecine -depuis la fin de la décennie 1990- commence à peine à faire sentir ses effets. Résultat: une décrue annoncée du nombre de médecins dans les prochaines années. Surtout dans les campagnes et les banlieues, où les partants ne trouvent pas de successeurs, les «carabins» étant plutôt attirés par les grandes villes et les régions ensoleillées. Pour retarder et adoucir le phénomène, à défaut d'y remédier, l'Ordre des médecins mise sur les jeunes retraités. Il veut les convaincre de cumuler pension et activité.

L'Ordre recensait, au 1er janvier, 5.612 «retraités actifs». Un chiffre en nette hausse (4.098 un an plus tôt). Mais «je voudrais encore le doubler», déclare le Dr Legmann, président du conseil national. Depuis quelques années, le cumul d'un revenu d'activité libéral est possible avec celui d'une pension, sans plafond, à condit

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant