Deschamps annoncera un groupe de 30 le 13 mai

le
0
Deschamps annoncera un groupe de 30 le 13 mai
Deschamps annoncera un groupe de 30 le 13 mai

L'étau se resserre pour les sélectionnés français à quelques mois de la Coupe du Monde au Brésil. Dans un entretien accordé au Monde, Didier Deschamps a en effet révélé qu'il allait délivrer une liste de 30 joueurs le 13 mai prochain. Une première pré-liste qui sera affiné à 23 avant le 2 juin, date limite fixée par la FIFA pour déposer les listes officielles. « Le 13 mai, il y aura trente noms, a-t-il expliqué. Il y aura peut-être 50 ou 100 déçus. Je le sais. Mais, c'est mon boulot, ma responsabilité de faire des choix. C'est le côté un peu négatif, mais je l'assume. Je vais faire plus de malheureux que d'heureux. J'ai encore le temps, avec mon staff, c'est toujours de longues réflexions, des discussions, et enfin je me retrouve face à moi-même pour choisir. »

Le précédent Domenech en 2008 et 2010

Il y a quelques semaines, le sélectionneur des Bleus avait botté en touche quand on lui avait demandé s'il opterait pour une liste élargie. « Si vous me demandez ce que je vais faire, je ne vais pas répondre », avait-il assuré. Les listes élargies, c'est plutôt une tradition des sélectionneurs français. Personne n'a oublié l'épisode de l'hélicoptère et des réservistes avec Raymond Domenech avant l'Euro 2008. Ou encore avant la Coupe du Monde 2010, en Afrique du Sud (ndlr : Karim Benzema et Samir Nasri faisaient alors partie des recalés). Même chose en 1998 avec Aimé Jacquet qui s'était séparé au dernier moment de Nicolas Anelka, Sabri Lamouchi, Ibrahim Ba, Pierre Laigle et Martin Djetou. Didier Deschamps se souvient de cet épisode douloureux. « Non je n'étais pas encore à Clairefontaine, se rappelle l'ancien coach de l'OM. J'avais une finale de Ligue des Champions et j'étais arrivé après. Mais oui ça fait partie de l'histoire. »

Deux matchs amicaux avant de trancher

Avant de trancher dans le vif, Didier Deschamps a du pain sur la planche même s'il admet qu'une liste de 50 joueurs est déjà plus ou moins dans les tuyaux. Réunis à partir de la mi-mai à Clairefontaine, les Bleus disputeront trois matchs de préparation contre la Norvège (27 mai), le Paraguay (1er juin) et la Jamaïque (8 juin) avant de décoller pour le Mondial. Il aura ainsi deux matchs pour affiner ses choix et annoncer le nom des sept recalés. « Je ne vais pas vous dire ça aujourd'hui, assure Didier Deschamps. La chose dont je suis convaincu, c'est qu'il n'y a pas la bonne solution. Je vais faire en sorte de choisir la moins mauvaise à mes yeux. » Quelque soit la manière, la déception risque d'être énorme pour les bannis de dernière minute.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant