Descente de Santa Caterina : Théaux victorieux, Poisson troisième

le
0
Descente de Santa Caterina : Théaux victorieux, Poisson troisième
Descente de Santa Caterina : Théaux victorieux, Poisson troisième

Adrien Théaux a surclassé la concurrence mardi lors de la descente de Santa Caterina (Italie). Le Français s'est imposé avec plus d'une seconde d'avance sur Hannes Reichelt. Un autre Tricolore, David Poisson, a terminé à la troisième place.

Une course de rêve. Adrien Théaux (31 ans) a dompté la pente de Santa Catarina en Italie mardi pour remporter le troisième succès de sa carrière en descente de Coupe du monde, après Lenzerheide 2011 et Kvitfjell 2013. Une performance remarquable pour le Français qui a relégué la concurrence à plus d’une seconde derrière lui. Le skieur de 31 ans a laissé l’Autrichien Hannes Reichelt (2eme) à 1''04. Cerise sur le gâteau bleu-blanc-rouge : le Tricolore David Poisson (33 ans), médaillé de bronze mondial en 2013 à Schladming, a décroché le premier podium de sa carrière en Coupe du monde en se glissant à la troisième place (à 1''15).  

La rude piste de Deborah Compagnoni n’a plus de secret pour Adrien Théaux. La station italienne a été le théâtre d’une descente exceptionnelle de la part du Français. Parfait du début à la fin, le Tricolore a mis fin à la série de victoires d’Aksel Lund Svindal, qui avait remporté toutes les descentes depuis le début de la saison. Le Norvégien, relégué à 1"61, a terminé septième de la descente. L’Italien Christof Innerhofer (4eme) a, lui, accroché une porte. Et Guillermo Fayed a terminé neuvième de la descente. Ce n’était pas l’après-midi des favoris. Mais bien celui d’Adrien Théaux : « Je suis très, très content. Ça fait du bien car j’avais envie de réagir après Val Gardena (ndlr : 25eme de la descente le 19 décembre dernier), a déclaré le Français au micro d’Eurosport. Santa Caterina, c’est une piste très difficile avec beaucoup de mouvements de terrain et la pénombre. Je me suis accroché. J’ai fait une petite faute en bas mais je ne vais pas me plaindre quand même. C’était parfait. »

Théaux remonte au général

Impressionné par sa propre descente, le skieur de Val Thorens a même demandé à plusieurs reprises s’il n’y avait pas eu une erreur sur le temps de son chrono : « Quand je me suis arrêté, j’ai demandé trois fois à l’équipe s’il n’y avait pas d’erreur de chrono tellement je n’y croyais pas, a expliqué le Tricolore. J’ai essayé de mettre en place ce que je faisais à l’entraînement. J’ai misé sur la fluidité et j’ai essayé d’absorber les mouvements de terrain. Je ne dirais pas que je me suis éclaté car cette piste est vraiment très difficile. C’était mon meilleur ski même si ma troisième place à Kitzbuehel (en 2011) restera toujours à part. » Aksel Lund Svindal, malgré sa relative contre-performance, récupère la première place du classement général de la Coupe du monde en l’absence de Marcel Hirscher. Ce magnifique succès permet à Adrien Théaux de remonter à la cinquième place du classement de la descente et à la sixième du général. Le Français ne pouvait vraiment pas rêver mieux. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant