Désarmement chimique : Bachar el-Assad tient parole

le
0
Après la neutralisation de l'arsenal chimique syrien, débutera le 15 novembre sa destruction intégrale, exigée d'ici au 1er juillet 2014.

La Syrie tient les délais: elle a fini la neutralisation de son arsenal chimique pour le 1er novembre comme convenu, a annoncé jeudi l'Oiac, organisation internationale de surveillance chargée par l'ONU de conduire le désarmement voulu par Washington et par Moscou. Le régime de Damas «ne peut plus produire d'agents chimiques, ni les mélanger et encore moins les incorporer à des armes de guerre», assure Christian Chartier, porte-parole de l'Oiac. L'organisation, qui vient de recevoir le prix Nobel de la paix, garantit officiellement «la destruction fonctionnelle des équipements critiques de toutes les installations déclarées de production, d'assemblage et de remplissage».

Depuis le début du mois, 21 sites et 39 installations ont été rendus inutilisables «à la masse, au chalumeau et au bulldozer», sous le contrôle physiq...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant