Desailly ou Evra, qui est le vrai patron de l'Insta-game ?

le
0
Desailly ou Evra, qui est le vrai patron de l'Insta-game ?
Desailly ou Evra, qui est le vrai patron de l'Insta-game ?

Boss des internets en 2016, Marcel Desailly a vu récemment sa suprématie bousculée par un jeune loup aux dents longues : Patrice Evra. HAHAHA ou I love this game ? Marcel ou Patrice ? Vidéos à l'appui, notre jury a élu le nouveau Ballon d'Or d'Instagram.

Dans le coin rouge, Marcel Desailly, champion du monde 98, révélation de Twitter et d'Instagram cette année. Dans le coin bleu : Patrice Evra, arrière gauche de la Juventus et de l'Équipe de France, figure montante de l'Instagame. Outre leur longévité invraisemblable en équipe de France, les deux défenseurs ont en commun d'avoir choisi 2016 pour se lancer dans la grande aventure des réseaux sociaux, avec succès pour l'un comme pour l'autre. Un peu d'intime, pas mal de charisme et beaucoup de n'importe quoi : Marcel et Patrice appliquent la même recette pour séduire, et ça marche. Presque 100 000 abonnés pour le premier, plus d'un million pour le second. Mais puisqu'il ne faut pas s'arrêter au simple nombre de followers, n'en déplaise à Jean-Michel Aulas, voici une très sérieuse analyse des forces en présence pour déterminer, selon cinq critères objectifs, le Ballon d'Or numérique de l'année 2016.

Spiritualité : Marcel 0-1 Patrice


Né à Dakar, Evra a commencé sa carrière professionnelle en Italie, avant de revenir en France puis de découvrir l'Angleterre. Et comme chaque fan est important pour lui, Patrice réalise ses vidéos en 3 langues différentes (français, anglais, italien) quand ce n'est pas 5 (ajoutez l'espagnol et le portugais). Grâce à Park Ji-sung, il s'est même mis au coréen. Suivre Patrice Evra sur Instagram est donc une véritable garantie de devenir le polyglotte que vous avez toujours rêvé d'être, et l'assurance pour votre employeur de pouvoir vous confier les relations internationales de sa boite en toute quiétude. Tout bénef.


Surtout, qu'il soit dans un jacuzzi, sous la pluie, à l'entraînement ou dans sa Patmobile, Patrice Evra multiplie les hymnes à l'amour de la vie. Car Patrice aime tout de la vie, même les lundis : " Tu ne peux pas ne pas aimer le lundi sur mon Insta ", clame-t-il d'ailleurs dans l'une de ses vidéos, avant de s'ambiancer sur du Marvin Gaye. " Eat your life ", " Enjoy your life " et

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant