Désaccord entre Casino et les Galeries Lafayette sur Monoprix

le
0

PARIS (Reuters) - Le distributeur Casino a annoncé mercredi soir être en désaccord avec le groupe Galeries Lafayette sur le prix auquel ce dernier entend lui céder sa participation dans les magasins Monoprix que les deux groupes détiennent conjointement.

Le groupe Galeries Lafayette dispose d'une option de vente de sa participation de 50% dans Monoprix qu'il évalue à 1,35 milliard d'euros, un prix jugé trop élevé par Casino, dont la banque conseil a évalué cette participation à seulement 700 millions.

Le groupe Casino déclare que les Galeries Lafayette, qui ont refusé selon lui la désignation d'un nouvel expert, l'ont assigné en début de semaine devant le tribunal de Commerce de Paris pour trancher ce différend.

"Dans un communiqué, Casino estime "que cette assignation a pour seule vocation de l'amener par la pression à accepter l'objectif de prix que s'est fixé Galeries Lafayette".

Selon Casino, le groupe Galeries Lafayette a également "choisi de violer ses engagements contractuels" en prorogeant le mandat de l'actuel PDG de Monoprix, Philippe Houzé.

Le protocole d'accord prévoit que la présidence du conseil d'administration soit assurée par un représentant de Casino à partir du 31 mars 2012, ajoute le groupe.

Personne n'était joignable dans l'immédiat aux Galeries Lafayette pour donner la version du groupe.

Jean-Michel Bélot, édité par Jean Décotte

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant