Désabonnement : Bercy réclame plus de clarté à Canal +

le
4
Désabonnement : Bercy réclame plus de clarté à Canal +
Désabonnement : Bercy réclame plus de clarté à Canal +

Difficile de se désabonner de Canal + ? « Il va falloir que ça change vite, très vite. » Signé Carole Delga, le message est très clair. Et la secrétaire d'Etat à la Consommation affirme avoir téléphoné elle-même aux dirigeants de Canal + pour s'assurer qu'il est bien passé. Car, depuis plusieurs semaines, le ministère de l'Economie -- qui chapeaute notamment la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) -- « discute » avec la chaîne cryptée de la manière dont les clients sont informés sur les conditions pour mettre fin à leur abonnement.

Les six millions de clients de la chaîne payante, aux programmes alléchants de cinéma et de sports, sont prévenus des modalités pratiques de désabonnement grâce à un courrier. Comme le reconnaît un représentant de Canal + joint hier par « le Parisien » - « Aujourd'hui en France », « la clarté » de ce document (lettre ou courriel) a suscité des « interrogations » de la part de la DGCCRF.

Canal + va faire évoluer ses méthodes

Si l'administration s'en mêle, c'est que ce courrier est important pour les consommateurs. Car, contrairement à la plupart de ses concurrents tels que BeIN pour le sport ou Netflix et OCS (Orange) pour le cinéma, Canal + fonctionne sur des contrats en renouvellement par tacite reconduction à date anniversaire. En clair, si un client souhaite se désabonner, il doit prévenir la chaîne au moins un mois avant la fin de son contrat initial qu'il ne souhaite pas rempiler. S'il laisse passer ce délai, il repart automatiquement pour un an de contrat. Une pratique tout à fait légale. A condition toutefois que le consommateur soit bien informé.

En mars 2014, la loi Hamon a fixé des critères très précis pour la communication de ces informations, notamment pour mettre fin aux pratiques de certains diffuseurs, tels que Canal +, qui glissaient cette information -- jusqu'en 2013 -- dans des supports ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le vendredi 12 juin 2015 à 10:11

    quand on a affaire à des filous, il faut savoir ,ne pas s'abonner ou traiter avec eux. Il suffit de regarder sur internet à qui on a affaire, et de savoir se passer de leurs services. Canal + même gratuit, je ne prendrais pas.

  • aerosp le vendredi 12 juin 2015 à 08:16

    C'est simple : révoquer le prélèvement automatique auprès de sa banque, puis gérer, la balle est dans leur camps

  • janaliz le vendredi 12 juin 2015 à 07:56

    Si C+ était clair, en clair pardon; ça se saurait...

  • M4189758 le vendredi 12 juin 2015 à 07:44

    JPi- Il y en a qui ont essayé: moi par exemple l'année passée. Je dois attendre juillet 2015 pour y arriver. On peut s'abonner par internet mais pour se désabonner c'est une fois l'an , avec recommandé. J'attends juillet pour savoir si, suite à mon recommendé, Canal+ me déabonnera. Ce sont des filous! MAis pas les seuls.