Des vols transatlantiques plus longs à cause du réchauffement climatique

le
1
Un Boeing Dreamliner 787-9, dernier né des avions long-courrier du constructeur américain.
Un Boeing Dreamliner 787-9, dernier né des avions long-courrier du constructeur américain.

Le changement climatique a une incidence sur le jet-stream, le courant qui souffle de l’ouest vers l’est au dessus de l’Atlantique.

Des vols plus longs et plus polluants... Et potentiellement, des billets d’avion plus coûteux ! Le réchauffement accéléré de la planète aura aussi des conséquences sur les trajets aériens transatlantiques, affirme une étude publiée mercredi 10 février.

Le changement climatique en provoquant une accélération du jet-stream − courant qui souffle de l’ouest vers l’est au dessus de l’Atlantique − va rallonger les vols entre l’Europe et l’Amérique du Nord et les diminuer dans l’autre sens, détaille ainsi des travaux parus dans Environmental research letters.

Les auteurs de cette recherche soulignent que le gain de temps permis par le renforcement des vents arrières ne compensera pas complètement les minutes perdues par les forts vents de face.

« Cela aura pour effet d’augmenter les frais de carburant, ce qui potentiellement peut provoquer une hausse des billets d’avion et ce qui aggravera l’impact écologique des vols. » En consommant plus de kérosène, les avions dégageront davantage de CO2, le principal gaz à effet de serre.

Vols Londres-New York L’étude, dirigée par Paul Williams de l’Université de Reading au Royaume-Uni, est basée sur l’hypothèse d’une concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère multipliée par deux par rapport au niveau pré-industriel, ce qui devrait arriver dans les prochaines décennies.

Dans cette configuration, les vols de New-York vers Londres auront deux fois plus de chances de durer moins de 5 heures et 20 minutes. Le record actuel pour un Ne...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • seba21 il y a 10 mois

    Encore du blabla pour augmenter les billets d'avions.................