Des violences éclatent dans un fief de l'opposition en RDC-radio

le
0
    DAKAR, 17 septembre (Reuters) - Des violences ont éclaté 
vendredi soir à Lubumbashi, bastion de l'opposition en 
République démocratique du Congo, rapporte Radio Okapi. 
    Des manifestants réclamant la démission du président Joseph 
Kabila et la tenue d'élections ont brûlé des pneus dans les rues 
de la ville. Les forces de l'ordre ont tiré des grenades 
lacrymogènes pour tenter de disperser ces partisans de l'UDPS, 
le principal parti d'opposition emmené par Etienne Tshisekedi, 
tout juste rentré d'exil. 
    Des élections devaient avoir lieu en novembre prochain mais 
la commission électorale a annoncé le mois dernier que les 
listes ne seraient pas prêtes avant juillet 2017. 
    Les opposants à Joseph Kabila l'accusent de chercher ainsi à 
s'accrocher au pouvoir, ce que dément le camp présidentiel. 
 
 (Tim Cocks; Bertrand Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant