Des villageois birmans s'opposent à un projet minier

le
0

(Commodesk) Une nouvelle manifestation contre un projet d'extension de mine de cuivre a éclaté le 13 septembre en Birmanie. Depuis le début du mois, dans la montagne de Latbadaung, au centre du pays, les villageois expriment leur mécontentement et dénoncent l'accaparement de leurs terres.

Plus de 3.200 hectares auraient été achetés par les compagnies minières pour étendre le projet Monywa et augmenter sa capacité de production à 100.000 tonnes de cuivre par an (contre 40.000 tonnes actuellement). La mine est dirigée par une joint-venture composée de Wan Bao Company, filiale de China North Industries (Norinco) et de l'Union of Myanmar Economic Holding, entreprise de l'armée du Myanmar.

Elle assure avoir dédommagé les habitants à hauteur de 116 euros par hectare ce que conteste certains villageois. Selon les témoignages relayés dans la presse asiatique, ces terres sont leur seul moyen de subsistance. Ainsi 70 personnes se sont réunies dans le monastère situé sur le site de la mine et refusent de quitter la zone en dépit du dépassement de la date limite du 12 septembre imposée par les autorités.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant