Des vacances studieuses pour les cadres français

le
0
Avec l'arrivée des smartphones et des tablettes depuis une quinzaine d'années, la déconnexion avec le monde professionnel est plus difficile.

Alors que les vacances sont plutôt synonymes de repos en famille, 45% des cadres et des hauts-dirigeants français sont prêts à sacrifier quelques heures par jour à leur travail (chiffre toutefois en baisse de 13% par rapport à 2012), dont 10% plus de 3 heures, selon une enquête de Régus. Pour Frédéric Bleuse, directeur général de Régus France, «la conjoncture actuelle ne permet plus de faire des coupures comme avant. L'activité économique d'une entreprise ne s'arrête pas pendant l'été».

Si les Français travaillent autant cela s'explique par «la peur d'être submergés à la rentrée. Avec l'arrivée des smartphones et des tablettes depuis une quinzaine d'années, la déconnexion avec le monde professionnel est plus difficile.» explique t-il. Danièle Linhart, sociologue du travail, va plus loin dans l'explication. Pour el...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant