Des Turcs enlevés à Bagdad filmés demandant l'aide d'Ankara

le
0

BAGDAD, 11 septembre (Reuters) - Dix-huit employés turcs d'une société de construction enlevés la semaine dernière à Bagdad sont apparus dans une vidéo diffusée vendredi par leurs ravisseurs, qui menacent de continuer à s'en prendre aux intérêts turcs en Irak si Ankara ne cède pas à ses revendications. Le film d'une durée de trois minutes montre cinq hommes armés, cagoulés et vêtus de noir sous une bannière portant un slogan fréquemment utilisé par les chiites et le titre "escadron de la mort", mais rien ne permettait dans l'immédiat d'identifier le groupe auquel ils appartiennent. Ces cinq hommes surveillent les 18 employés turcs agenouillés sur deux rangs. Tous déclinent leur identité et leur province d'origine et l'un d'entre eux s'adresse: au président turc Recep Tayyip Erdogan: "Nous sommes des travailleurs étrangers venus pour gagner notre pain. Nous sommes désormais des victimes de la politique étrangère." Leurs gardiens ne s'expriment pas, mais un texte diffusé sur la vidéo réclame la fin du passage de combattants de la Turquie vers l'Irak et du pillage du "pétrole volé" à la région autonome du Kurdistan irakien, ainsi que le départ de combattants qui assiègent deux villages chiites du nord-ouest syrien. "Si ces demandes ne sont pas satisfaites par Erdogan et son parti, nous écraserons les intérêts turcs et leurs agents en Irak de la manière la plus violente qui soit." L'authenticité de la vidéo ne pouvait être vérifiée immédiatement et aucun responsable irakien n'était responsable pour la commenter. Un diplomate turc a de son côté déclaré que la vidéo était en cours d'analyse. (Saif Hameed avec Asli Kandemir et Daren Butler à Istanbul et Tulay Karadeniz à Ankara,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant