Des trésors dans les sous-sols de l'Assemblée nationale 

le
0
Récemment, dans un coffre-fort, ce sont les comptes rendus de quatre séances de «comités secrets» qui ont été dénichés, datant de la fin du Second Empire et des débuts de la IIIe République. Personne ne connaissait leur existence.

Les sous-sols de l'Assemblée nationale n'ont pas fini de livrer tous leurs secrets : récemment, dans un coffre-fort, ce sont les comptes rendus de quatre séances de «comités secrets» qui ont été dénichés, datant de la fin du Second Empire et des débuts de la IIIe République. Personne ne connaissait leur existence. Mais comme ils sont «secrets», ces comptes rendus ne peuvent être rendus publics sans la bénédiction de l'Assemblée nationale actuelle. À l'initiative de Bernard Accoyer, son président, un vote solennel aura donc lieu mardi pour en autoriser la publication. Ce sera une formalité, en même temps qu'un exercice inédit depuis 1968 et la publication des comités secrets de 1940.

Pour allécher les historiens, quelques extraits sont déjà disponibles sur le site de l'Assemblée nationale. Le 22 mars 1871 par exemple, alors que des manifestations sont brutalement réprimées dans la capitale, l'Assemblée réunie à Versailles demande des comptes au «chef

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant