Des touristes bloqués à Tahiti par une grève de la compagnie ATN

le
3

PAPEETE (Reuters) - Un millier de touristes, en majorité des Européens et des Américains, sont bloqués à Tahiti en raison d'une grève du personnel navigant commercial (PNC) de la compagnie Air Tahiti Nui (ATN), qui jouit d'un quasi-monopole sur les liaisons à destination de ce territoire du Pacifique.

Les grévistes, qui ont cessé le travail mardi, réclament le rétablissement d'un treizième mois supprimé dans un accord signé il y a quelques mois ainsi que le maintien de 10 PNC à bord des appareils au lieu de neuf comme proposé par la direction à l'occasion de la suppression de la 1re classe.

Contrainte d'annuler ses vols internationaux, ATN a affrété un avion d'Air New Zealand pour rapatrier une partie des touristes bloqués.

La grève a contraint Tahiti à renoncer à participer aux championnats du monde de pirogue qui se tiennent du 11 au 15 août à Calgary (Canada), sa délégation d'une centaine de rameurs n'étant pas en mesure de s'y rendre à temps.

Créée par l'ancien président Gaston Flosse en 1996, ATN représente les deux tiers de l'activité de l'aéroport international de Tahiti.

Depuis qu'elle jouit d'un quasi-monopole sur la destination, les tarifs ont considérablement augmenté, avec pour conséquence que le nombre de touristes est passé en une décennie de plus de 250.000 par an à guère plus de 160.000.

Air Tahiti Nui emploie 706 personnes et a transporté 435.000 passagers en 2011 pour un chiffre d'affaires de 238 millions d'euros et 8,7 millions d'euros de pertes.

Daniel Pardon, édité par Yann Le Guernigou

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4630217 le vendredi 10 aout 2012 à 12:32

    Lamentable et en plus c'est nous qui payons comme d'hab. Quand les touristes auront disparus , ils feront quoi le personnel d'Air Tahiti??

  • LeRaleur le vendredi 10 aout 2012 à 12:07

    Mieux vaut être bloqué à Tahiti plutôt qu'en Tunisie.

  • bigot8 le vendredi 10 aout 2012 à 11:32

    8,7 millions d'euros de pertes et quoi encore ? c est l etat socialo qui paye ? ou nous ? Y A PAS D IMPOTS A TAHITI...faudrait en instituer