Des titres restaurant paieront fruits, légumes et produits laitiers

le
0
La ministre de l'Economie Christine Lagarde a annoncé ce vendredi la prochaine publication du décret entérinant cette mesure.

Vous êtes las du sandwich à emporter ? Vous pourrez désormais utiliser les titres restaurants distribués par votre entreprise pour vous offrir fruits et légumes ou produits laitiers. La ministre de l'Economie Christine Lagarde a annoncé ce vendredi que le décret entérinant cette possibilité a été signé, et qu'il entrera en vigueur «dans une dizaine de jours». «La grande nouveauté, a-t-elle expliqué, c'est que toute la gamme des produits laitiers, sans aucune restriction, sera accessible : lait crème, dessert, fromages blancs... Ceux qui mangent sur le pouce pourront désormais acheter autre chose qu'une quiche ou un sandwich». Cette disposition a été introduite en 2009 par la députée UMP Valérie Boyer dans la loi «Hôpital, patients, santé et territoire», et visait à diversifier l'alimentation des salariés contraints de dévorer rapidement leur déjeuner. Plus de 3,5 millions de salariés qui consomment des titres restaurant sont potentiellement concernés.

«Les titres ne doivent pas être limités aux restaurants»

La Commission nationale des titres restaurant (CNTR), qui représente différents acteurs concourant à la distribution des titres (employeurs, salariés, restaurateurs, sociétés émettrices de titres...), s'est cependant longtemps opposée à la mise en place de cette mesure, de peur des dérives qui pourraient en résulter. Son président, Jean-Michel Reynaud, craignait une banalisation du titre, qui tendrait à devenir un moyen de paiement comme un autre. C'est d'ailleurs pour éviter cette situation que l'utilisation des tickets resto et autres chèques déjeuner dans les supermarchés est plus sévèrement encadrée depuis mars 2010.

Mais si ces titres n'ont pas vocation à devenir de simples aides financières, Christine Lagarde a rappelé ce vendredi que leur utilisation «doit rester ouverte et ne doit pas être réservée aux seuls restaurants». Conséquence : les détaillants en fruits et légumes feront bientôt leur entrée au sein de la Commission des titres restaurant, a également annoncé la ministre.

LIRE AUSSI :

» Tickets-Resto: l'utilisation se restreint

» Le Ticket Restaurant poursuit sa conquête du monde

» Bercy pourrait taxer les titres restaurant

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant