Des terres rares au Groenland

le
0

(Commodesk) Le Groenland attire les compagnies pétrolières, mais aussi minières, à mesure que le recul de la calotte glaciaire découvre de nouveaux gisements. Parmi ses richesses les plus convoitées figurent les terres rares, ces éléments métalliques devenus indispensables dans de nombreuses nouvelles technologies (des smartphones aux éoliennes ou aux voitures hybrides).

Alors qu'ils sont actuellement produits à 97% sur le sol chinois, l'Union européenne et les Etats-Unis, notamment, se sont lancés dans une course au contrôle de gisements ailleurs dans le monde. Et le Groenland apparaît particulièrement prometteur. Avec un dilemme pour cette communauté autonome du Danemark : développer son secteur minier serait un moyen de se constituer une rente pour parvenir à une autonomie économique... mais les mines comportent elles aussi des risques environnementaux importants.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant