Des témoignages accablant contre le commandant du Concordia

le
0
Entré dans la compagnie Costa Croisières en 2002, Francesco Schettino aurait pris des risques énormes pour faire plaisir à l'un de ses marins.

 

 

Francesco Schettino.
Francesco Schettino. Crédits photo : OLYCOM/SIPA/SIPA

 

«C'est un criminel », lâche Francesca en résumant la pensée commune de l'île de Giglio, où s'est échoué le Costa Concordia vendredi soir. Incarcéré pour homicide involontaire et pour avoir quitté le navire avant les passagers, le commandant du bateau, Francesco Schettino, 52 ans, suscite la colère de tous et les suspicions des autorités en charge de l'enquête. «La ligne de commandement a failli», a jugé le procureur de Grosseto en mettant en cause le commandant mais aussi ses officiers. «Il a voulu pavaner, toutes cabines allumées et sirènes hurlantes, en s'approchant trop près des côtes, mais il a commis une erreur de jugement impardonnable pour un marin, enfin s'il en est un…», commente un garde-côte de l'île.

La formation même du capitaine est mise en doute. «Il n'avait aucun diplôme valable », assure une source diplomatique étrangère dépêchée sur place. Une affirmat

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant