Des taxis veulent bloquer Paris ce lundi pour dénoncer UberPop

le
1
Des taxis veulent bloquer Paris ce lundi pour dénoncer UberPop
Des taxis veulent bloquer Paris ce lundi pour dénoncer UberPop

C'est un nouvel épisode dans la guerre entre les taxis et les véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC). Certaines associations de taxis menacent de bloquer les accès à Paris tôt ce lundi matin pour dénoncer la concurrence qu'ils jugent déloyale du géant du véhicule de tourisme avec chauffeur (VTC), Uber. L'ampleur de la mobilisation reste incertaine, cet appel au blocage n'étant pas relayé par les principales fédérations syndicales de taxi. 

La préfecture prévoit «des répercussions importantes» en région parisienne

Les associations ou artisans taxi indépendants lancent un appel à la mobilisation à partir de 5 heures autour des aéroports de Roissy, en direction du nord de Paris, et d'Orly, vers l'entrée sud. Ils ont toutefois renoncé à rejoindre la capitale par l'Ouest via la porte de Saint-Cloud. A partir de 7 heures, les différents cortèges convergeront jusqu'aux abords de la place Vauban, dans le 7e arrondissement de Paris, avec une dispersion prévue à 17 heures, a indiqué la préfecture de police dans un communiqué ce dimanche. «Des répercussions importantes sont prévisibles sur l'ensemble du secteur autoroutier de la région parisienne», a-t-elle prévenu, conseillant aux automobilistes d'éviter les itinéraires empruntés par les taxis et le secteur de la place Vauban.

«Uberpop, c'est du taxi déguisé»

Ce mouvement fait suite à la décision, vendredi, du tribunal de commerce de Paris, de ne pas interdire UberPop. Populaire mais controversé, ce service met en relation des passagers et des automobilistes qui ne sont pas chauffeurs professionnels. Il a été ajouté en février à l'offre commerciale parisienne d'Uber, plateforme électronique disponible sur smartphone qui sert d'intermédiaire entre clients et chauffeurs de VTC. Le tribunal a justifié sa décision par la constatation que des décrets d'application de la loi encadrant l'activité des VTC et des taxis n'avaient pas été publiés au ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le lundi 15 déc 2014 à 00:05

    curieux tous ce gens qui manifestent pour preserver leur pré carré ! bien des professions le font aussi ,mais les memes portent du vetement indien chinois marocain, achetent des teles made in coree taiwan , des voitures idem etc etc sans se preoccuper de miner un peu l economie alors le citoyen a peut etre aussi envie de choisir son mode de transport, et meme son chauffeur stylé et moins brigand pour certains !