Des talibans «prêts à négocier un cessez-le-feu»

le
0
Un groupe de réflexion britannique rapporte des entretiens menés avec des membres importants des talibans qui s'expriment sur les possibilités d'une réconciliation.

C'est une prise de position inattendue. Un groupe de réflexion britannique, le Royal United Services Institute (RUSI), a mené des entretiens avec plusieurs membres importants des talibans, qui se montrent ouverts à des négociations pour un cessez-le-feu et même à un accord sur la présence américaine en Afghanistan.

L'heure n'est toutefois pas à l'affirmation publique de telles positions: les quatre interlocuteurs du RUSI se sont exprimés sous le couvert de l'anonymat. Deux d'entre eux ont exercé une position de responsabilité au sein des talibans: l'un a fait partie de leurs fondateurs, l'autre a été ministre dans le régime du mollah Omar. Les deux autres ne sont pas officiellement des talibans mais l'un a dirigé des combattants moudjahidins et l'autre a mené des négociations avec la mouvance islamique.

Selon l'étude, intitulée «Talibans: perspectives de réconciliation», ces hommes se sont montrés ouverts sur trois sujets sur lesquels les insurgés ont plutôt l'h

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant