Des tablettes numériques dans les tracteurs

le
0
Elles permettent à l'agriculteur de visualiser, de commander et de mémoriser les fonctions et les réglages de la totalité de son parc de machines.

Suivi des serres de tomates par ordinateur, traitements des champs par guidage GPS, vente de blé sur le marché à terme... En manifestant leur attachement à la terre à grands coups de high-tech, les agriculteurs des années 2000 n'ont plus grand-chose à voir avec ceux des années 1960. «Cette évolution témoigne de la rapidité incroyable avec laquelle le monde agricole se saisit des innovations les plus récentes», souligne Martine Dégremont, directrice du Salon international du machinisme agricole (Sima) qui ouvrira ses portes du 24 au 28 février, au Parc des expositions de Paris-Nord Ville­pinte. L'intégration de plus en plus poussée des TIC (technologies de l'information et de la communication) sera l'une des tendances de ce 75e Mondial des fournisseurs de l'agriculture et de l'élevage, auquel participent pas moin...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant