Des stratégies efficaces contre le sommeil au volant

le
0
INFOGRAPHIE - Lumières bleues, caféine, siestes de 40 minutes soutiennent la vigilance en voiture mais ne remplacent pas un repos complet.

Comment faire pour réduire l'endormissement au volant, responsable d'environ 750 morts par an, selon une nouvelle étude publiée par40 Millions d'automobilistes? La transition de la veille au sommeil se fait brutalement. C'est là l'un des plus grands pièges que tend le sommeil aux automobilistes. Lorsque les paupières s'alourdissent, que l'envie de fermer les yeux «juste quelques secondes» se fait impérieuse, il est déjà trop tard. Dans quelques secondes ou minutes, le système des neurones du sommeil aura pris le dessus sur les neurones d'éveil et le cerveau sera endormi. Tout se passe dans une minuscule structure de la taille d'une tête d'épingle située dans le cerveau au niveau de l'aire préoptique. Une structure anatomique ancestrale car «un demi-éveil ne permettrait pas de faire face à des situations d'urgence (présen...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant